RAPPORT DE STAGE CHARGEE DE COMMUNICATION

5m ago
40 Views
0 Downloads
2.07 MB
52 Pages
Last View : 4m ago
Last Download : n/a
Upload by : Cade Thielen
Transcription

ARMELLA CécileUFR Sciences des Territoires et de la CommunicationMaster 1 Communication des OrganisationsStratégies et Produits de communicationResponsable de parcours : M. DamomeRAPPORT DE STAGECHARGEE DE COMMUNICATIONMise en place d’une stratégie de communication pour le démarrage d’uneentreprise dans le milieu viticoleAnnée universitaire 2012/2013

REMERCIEMENTSTout d’abord, je tiens à remercier Caroline Perromat, mon maître de stage, responsablecommerciale au sein de la SAS X et C Perromat Domaines, pour son accueil, ses conseils et laconfiance qu’elle m’a accordée tout au long des missions à effectuer dans le cadre de ce stage.Je tiens aussi à remercier Xavier Perromat, Président de la SAS X et C Perromat Domaines, dem’avoir fait de découvrir l’univers du vin, d’obtenir des explications techniques et d’être initiéeaux dégustations.Je souhaite remercier aussi Isabelle Leclerre pour son écoute, son aide et sa gentillesse tout aulong de ce stage.Je remercie également toutes les personnes que j’ai rencontrées au Château de Cérons, qui m’onttoujours accueillies avec sympathie et ont facilité mon intégration au sein de cette entreprise.Enfin, je remercie M. Damome pour ses conseils et son suivi quant au bon déroulement de monstage.1 Page

FICHE D’IDENTITE DU STAGE – ARMELLA CécileMaster 1 Communication des Organisations – Parcours Stratégies et Produits de communicationOrganisme d’accueil : SAS X et C PERROMAT DOMAINESMaître de stage : Caroline PERROMATFonction du maître de stage : Responsable commercialeDate et durée du stage : du 2 avril 2013 au 15 septembre 2013 (soit 5 mois et 2 semaines)Missions proposées :-Création de supports visuels ;-Participation à la préparation d’évènements organisés sur le domaine (Journées PortesOuvertes des Graves, Journées du Patrimoine, repas ) ;-Mise en place de produits dérivés et entretien de la boutique mise en place pour l’été2013 ;-Visites guidées du Château de Cérons et dégustation commentée de ses 3 vins ;-Mise en place et suivis de partenariats avec des professionnels du tourisme (toursopérateurs, agences de voyages, hôtels ) ;-Lancement et entretien de l’image du Château de Cérons sur les réseaux sociaux.-Analyse et mise à jour du site Internet ;-Aide à la rédaction de communiqués de presse ;-Veille informationnelle (presse écrite, presse en ligne, recherche de bloggers influents )-Mise en place de campagnes e-mailing destinées à différents types de publics (particuliers,professionnels, étrangers ).Justification du choix de ce stage et rappel du projet professionnel :Dans le but de devenir responsable de communication au sein d’une entreprise se situant dans lesecteur haut de gamme, je souhaitais acquérir une expérience longue en accord avec mesambitions. Le secteur des vins et spiritueux est un milieu qui répond tout à fait aux critères que jerecherche pour m’épanouir dans le cadre professionnel.Le Château de Cérons étant une petite entreprise, les actions était basées exclusivement sur de lacommunication externe et c’est ce qui m’a aussi attiré dans ce stage.De plus, la pratique de l’anglais est quelque chose d’important pour moi, car j’aimerais avoirl’opportunité de travailler à l’étranger après mon Master.2 Page

SOMMAIRETable des matièresSOMMAIRE . 3TABLE DES ILLUSTRATIONS . 5LISTE DES ABREVIATIONS . 6INTRODUCTION . 7PREMIERE PARTIE : LA SAS X ET C PERROMAT DOMAINES, UNE NOUVELLEENTREPRISE . 8A- LE MARCHE DES VINS ET SPIRITUEUX EN FRANCE ET A L’INTERNATIONAL. 91. La SAS X et C PERROMAT DOMAINES et le marché du vin en France . 92. Le marché des vins à l’international . 13B-LE FONCTIONNEMENT DE LA SAS X ET C PEROMMAT DOMAINES . 161. La gamme des vins de la SAS X et C PERROMAT DOMAINES . 162. L’organisation interne de la SAS X et C PERROMAT DOMAINES . 173. Matrice SWOT . 19DEUXIEME PARTIE : OBJECTIFS DE COMMUNICATION ET DEFINITION DE LASTRATEGIE . 22A-HARMONISER LES SUPPORTS DE COMMUNICATION DE LA SAS X ET CPERROMAT DOMAINES . 221. Les matériaux print . 222. Le site Web . 243. Les réseaux sociaux comme relai d’actualités . 25B-DEVELOPPER L’IMAGE DE MARQUE EN DIRECT SUR LA PROPRIETE DUCHATEAU DE CERONS . 291. Auprès du consommateur, potentiel prescripteur . 292. Auprès des journalistes, leaders d’opinion . 303. Auprès de futurs ambassadeurs . 313 Page

C-CREER DES PARTENARIATS POUR DEVELOPPER LE TOURISME SUR LESITE DU CHATEAU DE CERONS . 321. Susciter l’intérêt des agences touristiques et des chambres d’hôte, hôtels et restaurants 322. Syndicats, offices du tourisme et voisins du Château de Cérons . 343. Jeux-concours avec des étudiants . 36TROISIEME PARTIE : ORGANISER LA COMMUNICATION EXTERNE SUR LE LONGTERME . 38A-COMMUNICATION VISUELLE . 381. La signalétique . 382. La charte graphique . 403. Les supports print . 40B-COMMUNICATION WEB . 411. Le site Internet de la propriété. 412. Le réseautage en ligne . 413. Les campagnes e-mailing . 424. Retour d’expérience . 43CONCLUSION . 44SOURCES BIBLIOGRAPHIQUES : . 46ANNEXES . 47Annexe n 1 : Exemple de fiche technique avant modification . 47Annexe n 2 : Exemple de fiche technique après modification . 48Annexe 3 : Le flyer recto et verso . 49RESUME . 514 Page

TABLE DES ILLUSTRATIONSCARTE DES VINS DE BORDEAUX . . .9EXEMPLE DE CONTRE-ETIQUETTE . . 12EXEMPLE D’ETIQUETTE. . .12ORGANIGRAMMEDELASASXETCPERROMATDOMAINES. 18SCHEMA STRUCTURE SIMPLE SELON H. MINTZBERG. .19ETIQUETTE ET MODELE FICHE TECHNIQUE .23PLAN SCHEMATIQUE DU CHATEAU DE CERONS. .395 Page

LISTE DES ABREVIATIONSAOC : Appellation d’Origine ContrôléeAOP : Appellation d’Origine ProtégéeCHR : Chambre d’hôte, Hôtels, RestaurantsCMJN : Cyan, Magenta, Jaune, NoirRVB : Rouge, Vert, BleuTAVA : Titre Alcoométrique Volumique AcquitTTB : Alcool and Tobacco Trade BureauSAS : Société par Actions SimplifiéesSAQ : Société des Alcools du Québec6 Page

INTRODUCTIONJ’ai réalisé mon stage au sein d’une entreprise privée : la SAS X et C Perromat Domaines,qui possède le Château de Cérons (33720 Cérons), ainsi que le Château du Mayne en fermage1 etdes parcelles du Château Ferbos (33720 Podensac).La SAS X et C Perromat Domaines a été créée pour racheter le Château de Cérons,ancienne propriété des Marquis de Calvimont reprise en 1958 par Jean et Suzanne Perromat. Leurfils Xavier Perromat acquière cette propriété avec son épouse, Caroline Perromat, en Juin 2012.La récente acquisition de ce Château par Xavier et Caroline Perromat était pour moil’occasion de mettre en place une stratégie de communication afin de développer les visites et lesventes. En effet, cette année je recherchais un stage me permettant d’exercer des fonctionsmettant à profit mon sens des responsabilités et mon autonomie. En intégrant la SAS X et CPerromat Domaines, j’ai pu apporter de nouvelles idées et les mettre à exécution. J’ai pu ainsim’exercer sur un cas de communication externe très intéressant dont les besoins étaient pressantspuisque l’entreprise n’était qu’au démarrage lors de mon arrivée.De plus, ce stage était l’occasion de mettre en pratique mon anglais et de travailler dans lesecteur vinicole qui est en lien très étroit avec le secteur du luxe. Etant en relation avec le public,je me devais donc de soigner mon image car à travers moi était représentée l’image du Château deCérons et lors des visites j’ai dû plusieurs fois mettre en pratique mon anglais ce qui m’a permisde progresser et d’être peu à peu décomplexée.La SAS X et X Perromat Domaines est une entreprise de petite taille mais toutefoiscomplexe par les lois qui régissent son activité et les différents types de marchés mais aussi par lesdifférentes marques qu’elle propose. J’ai donc eu besoin d’un temps d’adaptation pour biencomprendre les rouages et la diversité des actions à mener.Lors de ce stage, j’ai donc choisi de mettre en place prioritairement l’identité visuelle duChâteau de Cérons en passant par de la communication Web essentiellement.Ainsi, après avoir défini le contexte de création de la SAS X ET C PERROMAT, nousverrons quels ont été les principaux axes et objectifs pour élaborer la stratégie de communication.Enfin, nous verrons comment la SAS X et C PERROMAT DOMAINES peut organiser sacommunication externe sur le long terme avec les outils qui ont été mis en place.Posséder un domaine en fermage signifie avoir le droit de cultiver des terres sur une propriété en échange d’unesomme d’argent.17 Page

More Result...

PREMIERE PARTIE : LA SAS X ET C PERROMAT DOMAINES, UNENOUVELLE ENTREPRISELa SAS X et C PERROMAT DOMAINES créée principalement pour la reprise duChâteau de Cérons, propriété familiale détenue autrefois par M. Jean Perromat, n’est pas connueen tant que telle par le grand public.Comptant plusieurs salariés, possédant une propriété en fermage et d’autres vignes,Xavier et Caroline ont donc dû créer cette société pour gérer les différents Châteaux2. La SAS està la fois une société de capitaux et une société de personnes. Son fonctionnement est défini parles statuts et non par la loi ce qui permet un allègement des contraintes au niveau de la gestiond’entreprise.Au début du stage, la SAS X et C PERROMAT DOMAINES comptait 3 marques :Château de Cérons (marque principale et pour laquelle j’étais embauchée pour faire lacommunication), Château du Mayne et Château Ferbos.A l’heure actuelle, la SAS X et C PERROMAT DOMAINES a démarré une nouvellemarque : le Château Calvimont. Le Château de Calvimont est la deuxième marque du Château deCérons et doit son nom à la famille des Marquis de Calvimont qui avait fait construire lapropriété.Le Château de Cérons est aujourd’hui un monument classé sur la liste complémentairedes monuments historiques se constituant de 26 hectares de vignes Il porte le nom de sonappellation, ce qui est assez rare3 et a le privilège de produire trois types de vins. En effet, cesparcelles de Graves enclavées dans le Sauternais permettent de produire à la fois du Graves rouge(AOC) et du Graves blanc (AOC) mais aussi du Cérons (AOC).La SAS X et C PERROMAT DOMAINES est une entreprise plutôt familiale mais dontl’identité et le contexte peuvent sembler à première vue difficile à appréhender. Il est doncimportant d’appréhender en premier lieu le contexte et faire ressortir des clés de compréhension.La mention « château », peut être appliquée sans obligation d’avoir sur le domaine viticole un château au sensarchitectural du terme. L’usage de cette mention est réservé à des propriétés ayant une Appellation d’OrigineContrôlée, et produisant des vins issus à cent pour cent de raisins récoltés sur la propriété.3 Dans la région seul un autre Château porte le nom de son appellation, il s’agit du Château Margaux.28 Page

A- LE MARCHE DES VINS ET SPIRITUEUX EN FRANCE ET AL’INTERNATIONAL1. La SAS X et C PERROMAT DOMAINES et le marché du vin en Francea) La typicité des vins produits par la SAS X et C PERROMAT DOMAINESLes vins se distinguent généralement selon les types de sol, de cépages, de cultures de la vigneet de techniques de vinification. Les subdivisions4 principales sont les suivantes : Médoc, Graves,Blayais, Sauternais, Libournais et Entre-Deux-Mers. Le vignoble bordelais comptabilise en 201138 appellations. La concurrence est donc déjà élevée au niveau régional.La région de Bordeaux et plus précisément la région des Graves est depuis longtemps connuepour être le berceau de la production de vin en France. La culture de la vigne y débute dèsl’Antiquité. Les vins produits dans cette région ont aujourd’hui une renommée nationale etinternationale.La région des Graves doit son nom au sol qui la constitue. En effet, il s’agit de sable, decailloux et d’argile qui se sont formés grâce à la Garonne. Sur ce côté de la Garonne (rive gauche)Les subdivisions sont des régions viticoles délimitées par plusieurs critères comme le climat, le terroir, le type decépage.49 Page

le cépage qui domine pour l’assemblage des vins rouges est le Cabernet-Sauvignon qui donne uncôté très tannique aux vins rouges de Graves. Pour les Graves blancs, il s’agit en majorité deSauvignon. Enfin pour le Cérons (liquoreux) le principal cépage est le Sémillon qui apportebeaucoup de sucre. Chaque subdivision a donc son cépage roi.Le Château de Cérons est une petite enclave dans la région des Graves. Proche du Sauternais,il est possible d’y produire ainsi les trois types de vins : Graves rouge, Graves blanc et Cérons.Les Graves rouges et Graves blancs de Cérons sont très représentatifs du terroir des Graves. Ilsbénéficient d’un bon équilibre aromatique. Pour le vin de Cérons (liquoreux), il se démarque desvins de Sauternes qui sont généralement très sucrés. Grâce à ce sol bien spécifique à la région desGraves, le vin liquoreux produit à Cérons bénéficie d’une légèreté et d’une nervosité qu’on neretrouve nulle part ailleurs.Pour soutenir et protéger les appellations des syndicats ont été créés. Ainsi la Maison desVins de Graves à Podensac possède une cave dans laquelle le Château de Cérons (Graves rougeet Graves blanc) est vendu. Le musée des vins à Cadillac propose également les vins du Châteaude Cérons en appellation Cérons. Ces structures renvoient aussi des clients à la propriété afinqu’il découvre de façon plus approfondie les vins et la propriété.b) La répartition des ventes de vin en FranceLes vins les plus vendus en France sont les vins rouges. En effet, en 2011 pour le marché dela grande distribution, les vins rouges représentent 56% des ventes en termes de volume. Ladeuxième place est occupée par les vins rosés (27%) et la troisième place par les vins blancs(17%). Cette tendance s’applique aussi pour les autres types de marchés. Par ailleurs, la majeurepartie des vins qui constituent ces chiffres sont issus d’AOP ou AOC. Ainsi, la SAS X et CPERROMAT DOMAINES est plus sollicitée pour des marchés autour des vins rouges. LeGraves blanc représente une plus petite part de marché tandis que le Cérons reste très loinderrière. Le liquoreux est un vin qui a du mal à se vendre car les consommateurs ne savent pastoujours avec quoi le déguster. De plus, c’est un vin qui est produit en très petite quantité car il ya un risque de perte de la récolte. C’est un vin vendangé très tard et qui produit un rendement de20hl/hectare alors que les Graves rouges et Graves blanc produisent 40hl/hectare.Au niveau de la répartition, les secteurs du marché français pour la SAS X et C PERROMATDOMAINES sont variés. Il peut s’agir d’hôtels-restaurants, de caves, de supermarchés et devente à la propriété. Mais il s’agit aussi de négociants et d’agents qu’il faut démarcher pour vendre10 P a g e

les vins. Les négociants permettent de trouver des marchés en France mais aussi à l’internationaltandis que les agents sont spécialisés dans le placement des vins dans la restauration. En effet, unchâteau peut, soit directement vendre ses vins à des restaurateurs, soit passer par des agents.Négociants et agents ont chacun leur périmètre pour représenter les marques pour lesquelles ilstravaillent. Ils travaillent de façon locale ce qui leur permet de bien connaitre le contexte danslequel ils évoluent et de développer une relation durable avec leurs clients. Agents et négociantspeuvent exiger d’avoir une exclusivité sur les vins sur une région donnée afin de se protéger.C’est-à-dire que par exemple le Château de Cérons Graves rouge peut être donné à un seulnégociant ou agent pour la vente dans la région de la Bretagne.Pour les supermarchés, il s’agit d’appel d’offres. Dans ce cas-là, ce sont les négociants quirépondent à l’appel d’offre et négocient avec les châteaux les prix des vins pour que la réponse àl’appel d’offre soit la meilleure possible.c) La législation pour les alcools et spiritueux en FranceLa vente et la consommation de boissons alcoolisées sont très réglementées en France. Leslois qui régissent la vente et la consommation d’alcool ont été créées principalement dans le butde réduire la consommation et de faire ainsi baisser les dommages créés par l’alcool mais cettelégislation sert aussi à donner des critères pour que le consommateur puisse comparer lesboissons et à établir une traçabilité des produits. Les mineurs et les femmes enceintes sont lesprincipales cibles de ces lois. La publicité pour le vin est de ce fait très encadrée, notamment parla loi « Evin » du 10 janvier 1991 qui définit les supports et contenus autorisés. Ainsi, la publicitépour les alcools est autorisée uniquement dans la presse écrite (sauf la presse destinée à un publicmineur), à la radio (de 17h à minuit et le mercredi de 7h à minuit), par affichage public, dans desbrochures commerciales, dans des fêtes « traditionnelles », dans les musées spécialisés, dans lesstages œnologiques et enfin sur Internet (sauf sites sportifs et dédiés à la jeunesse). La publicité àla télévision ou au cinéma est strictement interdite ainsi que toute forme de parrainage lors d’unévénement.Pour les contenus, la publicité des vins a le droit de spécifier le degré d’alcool contenu dans laboisson, son origine, sa dénomination (vin, bière, champagne ), sa composition, ses moyens deproduction, son mode de consommation, le nom et l’adresse du producteur. Il est aussi possibled’y ajouter une description (sur la couleur, le goût, l’odeur) et les médailles ou récompensesobtenues dans le cadre de concours. Toutefois, tout ce contenu doit être accompagné du message« L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération. ». De plus, les11 P a g e

boissons comptant plus de 1,2% d’alcool doivent obligatoirement comporter un message destinéaux femmes enceintes sur leurs conditionnements. Ce message doit être placé près dupourcentage d’alcool. Il peut s’agir du pictogramme femme enceinte barré ou d’un message écritet précisant que la consommation d’alcool peut nuire à la santé de l’enfant.Certaines marques d’alcool et spiritueux se prémunissent sur Internet en ajoutant sur leur siteun encart demandant de spécifier la date de naissance de l’utilisateur afin de vérifier qu’il nes’agisse pas d’un mineur.Les conditionnements doivent répondre aussi à plusieurs obligations vis-à-vis duconsommateur. La dénomination des vins c’est-à-dire l’AOC, doit être précisée. Pour la SAS Xet C PERROMAT DOMAINES, il s’agit de l’appellation Graves et de l’appellation Cérons. LeTitre Alcoométrique Volumique Acquit (TAVA) doit être exprimé en unités ou demi-unités depourcentage. La provenance doit être indiquée dans les termes suivants : « Vin de France » ou« Produit de France » dans le cas de la SAS X et C PERROMAT DOMAINES. Le volume doitêtre mentionné : 150cl ; 75cl ; 37,5cl ; 25cl. Le nom de l’embouteilleur doit être présent sur labouteille. Pour la SAS X et C PERROMAT DOMAINES, les vins sont mis en bouteille auChâteau de Cérons. C’est donc la mention « Mis en bouteille au Château » qui figure pour toutesles marques Le numéro de lot doit également figurer sur le conditionnement. Il se compose dechiffres ou de lettres et est précédé de la mention « L ». Les allergènes doivent également êtresignalés. Les vins de la SAS X et C PERROMAT DOMAINES contiennent une faible quantitéde sulfites et doivent donc comporter la mention « Contient des sulfites ». Enfin, le logo de lafemme enceinte barré ou un message préconisant la non-consommation d’alcool doit être présentobligatoirement.12 P a g e

2. Le marché des vins à l’internationala) Les salons internationaux et les tournées à l’étrangerLa SAS X et C PERROMAT DOMAINES profite de salons tels que Vinexpo (en France),Prowein (en Allemagne), Chengdu (en Chine), etc. pour faire connaitre ses vins essentiellement àl’international. En effet, les personnes qui s’y déplacent viennent du monde entier. Ces types desalons sont reconnus pour être spécialisés dans les alcools et spiritueux et exclusivement réservésà des professionnels du milieu viticole. On retrouve donc plusieurs catégories telles que lesnégoces (importateurs, monopoles, grossistes, agents), les commerces de détails (cavistes, chaînesde détaillants), la grande distribution, les hôtels-restaurants et les opérateurs de duty-free.La SAS X et C PERROMAT DOMAINES passe toujours par des négociants et des agentspour les marchés internationaux. Dans la même optique que le marché français, chaque négocianta généralement une région donnée et exige parfois une exclusivité sur cette région lorsqu’ilremporte le marché. C’est là tout l’intérêt des salons : se créer un réseau de négociants pour êtreprésent sur les différents marchés.L’avantage des salons, pour une propriété comme la SAS X et C PERROMAT DOMAINES,c’est que lorsque l’on fait partie d’un syndicat ou d’une association (Graves ou Sweet Bordeaux),les stands sont gérés par ces derniers. Ainsi, il n’y a qu’une participation à payer pour le Château.Tout est géré en amont et les tâches sont réparties. Des permanences sont organisées afin quechaque viticulteur puisse participer au salon et avoir du temps libre pour s’occuper de sapropriété et des retombées. De plus, lorsque ces salons se déroulent à l’étranger toutel’organisation du voyage est prise en charge par le syndicat ou l’association, ce qui permet unvéritable gain de temps et une certaine assurance pour le viticulteur.Pour les tournées, il s’agit un peu du même fonctionnement. La SAS X et C PERROMATDOMAINES a participé en Mai dernier à une tournée organisée par une association canadienne.Cette tournée pouvait être organisée intégralement par l’association en question (des réservationsde vols et d’hôtels au transport d’échantillons pour la dégustation). Mais cette prise en chargeintégrale a un coup. En effet la tournée a prospecté au Canada et aux Etat-Unis. Ainsi, chaquejour, une réservation d’avion était nécessaire pour changer de ville (Montréal, Toronto, Calgary,Vancouver, San Francisco, Los Angeles, Dallas, Chicago, New-York). Pour essayer de réduire lebudget, j’ai donc été en charge de rechercher hôtels et avions pour chaque ville.13 P a g e

Au cours de ces salons et tournées sont organisés des dégustations et des échanges decoordonnées. Il peut également y avoir des retombées par le biais des médias spécialisés qui ysont toujours invités. Ceci est donc capital pour que la SAS X et C PERROMAT DOMAINESpuisse vendre des vins à l’étrangerb) Vendre ses vins à l’étrangerDepuis les années 90, les vins constituent le produit français par excellence au niveauinternational. La région bordelaise, berceau de la production des vins est donc mondialementconnue. Cette notoriété s’est acquise d’années en années par le biais de contrôle très précis. Afinde conserver ce statut prestigieux, les vins doivent subir des contrôles permanents, surtout s’ilssont à destination de l’international.Au cours des années 90, le marché des vins était surtout ancré dans des pays à traditionviticole comme l’Espagne ou l’Italie. Aujourd’hui, les pays du Nord sont les principauximportateurs de vins français. Mais ce marché des vins est très hétérogène puisque les pays ontdes demandes différentes en termes de variétés et qualité. On constate que la vente de vins estbasée avant tout sur l’imaginaire que le vin lui-même dégage dans chaque pays. Il y a donc unegrande part de communication qui entre en jeu.De nouveaux marchés se développent également à l’étranger. Par exemple, la Chine et laRussie constituent de nouvelles opportunités de ventes à l’international et connaissent désormaisune hausse régulière de leur consommation. Ces nouveaux marchés sont toutefois difficiles àpénétrer car ils sont récents et fonctionnent différemment.Les marchés internationaux sont très exigeants sur la mention « Château ». Elle estincontournable pour vendre des vins à l’étranger car elle garantit le prestige des vins. En effet, unvin comportant ce mot se vendra beaucoup plus facilement. C’est une sorte de garant. Lesnégociants le recommandent d’ailleurs aux entreprises qui peuvent le faire figurer. Lorsque lesvins sont vendus à l’étranger, les consommateurs souhaitent avoir un produit typique. Le mot« Château » renforce cette croyance.Le dessin d’un château est également très fortement conseillé. C’est une image puissanteancrée dans l’imaginaire collectif. A l’étranger, les vins en provenance de France se doivent d’êtreproduits dans des châteaux. Cela fait partie de l’authenticité du produit. Lorsque lesconsommateurs ouvrent une bouteille et voient le château dessiné, ils s’imaginent d’où vient leproduit.14 P a g e

c) La législation sur la vente de vins à l’étrangerL’exportation de vins à l’étranger est non seulement contraignante d’un point de vuemarketing mais elle est aussi très encadrée du point de vue législatif.Au niveau de la circulation des vins sur le territoire de l’Union Européenne, il fautobligatoirement prévoir un document électronique que l’on appelle le DAE lors de l’enlèvementd’une palette ou autre colis composé de vins. Pour les vins circulant en dehors de l’UnionEuropéenne, il faut impérativement un document d’accompagnement attestant l’AOC,l’indication géographique protégée, la mention de l’année de récolte et la mention de cépages(variétés de raisins présents dans le vin).Les vins exportés à l’étranger ont une valeur marchande, c’est pour cela qu’il est nécessaire defaire une déclaration aux douanes.Pour les Etats-Unis par exemple, dans la majorité des Etats fédéraux, les boissons sontconsidérées comme alcoolisées dès lors qu’elles contiennent plus de 0,5% d’alcool. Pour les vins,qui sont au-dessus de 7 %, ils relèvent de l’Alcool and Tobacco Trade Bureau (TTB). Ils sontcontrôlés et taxés par cette institution. La TTB gère les émissions de licences d’importateurs etgrossistes, l’approbation des étiquettes et des appellations d’origine mais elle contrôle aussi laqualité des produits. Les vins doivent bénéficier d’un « Certificate of Label Approval » po

Master 1 Communication des Organisations – Parcours Stratégies et Produits de communication Organisme d’accueil: SAS X et C PERROMAT DOMAINES Maître de stage : Caroline PERROMAT Fonction du maître de stage: Responsable commerciale Date et durée du stage : du 2 avril 2013 au 15 septembre 2013 (soit 5